Le principe du plancher chauffant

Plus la surface d’émission est importante, plus les échanges sont importants. En utilisant la totalité du plancher, il est possible de chauffer une pièce à 20°, avec une eau en dessous de 35° circulant dans des tubes sous le plancher.

La température de contact du sol est aux environs de 22°. On consomme moins d’énergie pour chauffer l’eau et le résultat est plus confortable.
La température est constante et naturelle, finies les jambes lourdes que l’on a connu par le passé avec des planchers chauffants à température trop élevée (35°).

Le plancher chauffant en pratique

Le plancher chauffant est constitué de tubes en polyéthylène réticulé. On en fait varier le métrage en fonction des besoins calorifiques de chacune des pièces. De cette manière on obtient une meilleure répartition de la chaleur. Le réglage de la température par pièce s’effectue soit manuellement, soit par thermostat d’ambiance.

Un système adapté aux Pompes à Chaleur

La production régulière d’une eau au maximum à 35° est particulièrement adaptée au fonctionnement des pompes à chaleur et très économe en énergie. Le système s’installe plus facilement dans un logement neuf ou d’une habitation en rénovation que dans un logement ancien.
La géothermie horizontale ou la géothermie verticale mais aussi l’aérothermie air/eau permettent l’installation de planchers chauffants.