18 novembre 2015

Au moment de la COP 21, le sujet de la production de gaz à effets de serre est à l’ordre du jour. Le réchauffement climatique est maintenant clairement associé à la consommation d’énergies fossibles que sont la gaz et le pétrole. La France, qui possède une expérience de la géothermie depuis près de 30 est l’un des pays les plus en pointe pour la pratique de cette technique qui permet non seulement de faire des économies mais également de respecter l’environnement. L’avenir de cette technique en France est certainement important car notre pays profite de nappes d’eau chaude à « faible profondeur » sur plusieurs zones du territoire.

Voir le reportage de TF1 sur le sujet

La géothermie prend des formes différentes : il est possible de chauffer un immeuble ou une série d’immeubles en forant des puits  profonds où l’eau sort à des température entre 30° et 100° ou de réaliser de la géothermie basse température en prenant la chaleur dans le sol à des faibles profondeurs (à partir de 30cm).

Pour les particuliers, c’est cette dernière technique que la société Géothermique pratique depuis déjà près de 30 ans soit en captage horizontal soit en forage vertical.