La puissance de votre pompe à chaleur, un facteur à ne pas négliger

15 juin 2015

Il est indispensable de déterminer la puissance dont vous avez besoin pour chauffer votre logement. En effet, une mauvaise estimation de celle-ci peut engendrer des effets négatifs sur la durée de vie de votre pompe à chaleur, mais aussi sur sa performance, et donc les coûts.

Une mauvaise puissance est toujours néfaste

Utiliser une pompe à chaleur pas assez puissante vous obligera à utiliser une autre source de chauffage plus fréquemment. Ce qui aura donc pour conséquence une baisse des économies que vous auriez pu réaliser.

Utiliser une pompe à chaleur trop puissante engendre des coûts importants :

  • investissement dans un équipement plus onéreux que nécessaire
  • frais d’installation plus élevés
  • réduction de la performance et de la durée de vie de la pompe à chaleur car celle-ci travaille par à-coups

Un bilan thermique indispensable

Il est donc primordial de réaliser un bilan thermique avant tout installation de pompe à chaleur. Ce bilan, permettra de déterminer la puissance calorifique nécessaire pour avoir la température souhaitée, et ce en fonction des caractéristiques de votre logement.

Ces caractéristiques sont nombreuses :

  • surface des murs, des parois vitrées, des plafonds, des sols,
  • exposition,
  • altitude,
  • rayonnement solaire,
  • localisation géographique,
  • renouvellement d’air naturel ou mécanique,
  • l’éclairage,
  • l’occupation humaine,
  • les appareils ménagers,

C’est pourquoi il est important de faire réaliser un bilan thermique par un professionnel, afin de déterminer la déperdition thermique de votre logement, et donc la puissance nécessaire à votre pompe à chaleur, et ce même s’il existe des méthodes de calculs rapide.

Exemple d’estimation :

P = V x C x T avec :

  • P : la puissance de la pompe à chaleur,
  • V : Volume de l’habitation en mètre cube
  • C : le coefficient de construction :
    • C = 0,75 si votre logement est très bien isolé (RT2005)
    • C = 0,9 si votre logement est très bien isolé (RT 2000)
    • C = 1,1 si votre logement est bien isolé
    • C = 1,3 si votre logement est mal isolé
    • C = 1,6 si votre logement est très mal isolé
  • T : la différence entre la température intérieure souhaité et la température extérieure conventionnelle de base.

Pour retrouver la température de base, vous pouvez vous reporter au tableau ci-dessous. Elles correspondent à des températures nocturnes minimum, en hiver, d’un lieu à une altitude donnée.

températures-pompe-à-chaleur

Ces méthodes ne prennent pas en compte tous les phénomènes thermiques d’une maison et permettent une estimation très relative de la puissance dont vous avez besoin.

Pour toute question ou demande de devis gratuit sur l’installation de solutions de géothermie et d’aérothermie, n’hésitez pas à faire appel à Géothermique.