Les aides pour la transition énergétique de votre copropriété

Les réglementations sont de plus en plus strictes et les factures d’électricités augmentent régulièrement. Il est donc important pour les copropriété de procéder régulièrement à des rénovations, voici quelques aides dont elles peuvent bénéficier :

Crédit d’impôt pour la transition énergétique :

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique offre une réduction d’impôt correspondant à 30 % du montant des travaux. Son concernés par cette aide, les travaux sur l’immeuble, les équipements et les parties communes dans le cas d’une copropriété.

Éco-prêt à taux zéro :

L’éco prêt à taux zéro est un prêt dont les intérêts sont payés par l’État. Pour en bénéficier, le bâtiment cible doit avoir été achevé avant 1990. Il existe une version spécifique de ce prêt à taux zéro pour les copropriétés.

Dans cette version, au moins les trois quart des logements concernés par les travaux doivent être des résidence principales. A noter que cette aide n’est pas cumulable si l’un des logements bénéficie déjà de l’éco-prêt à taux zéro à titre individuel. Néanmoins, une fois l’obtention d’un éco-prêt à taux zéro « copropriété », chaque copropriétaire peut bénéficier d’un « éco-prêt à taux zéro individuel complémentaire », afin de réaliser d’autres travaux.

Côté budget, « l’éco-prêt à taux zéro individuel complémentaire » et la participation d’un copropriétaire à « l’éco-prêt à taux zéro copropriété » ne peuvent dépasser 30.000 €.

TVA à taux réduit :

Une TVA réduite à 5.5 % s’applique automatiquement à tous les travaux d’amélioration de la performance énergétique. Les améliorations concernées par cette TVA réduite sont les mêmes que pour l’obtention du crédit d’impôt pour la transition énergétique.

« Habiter Mieux » de l’Anah :

Dans le cas d’une copropriété, le programme « Habiter Mieux » de l’Anah se destine aux copropriétés entrant dans l’un de ces trois cas de figure :

  • Une OPAH (Opération Programmé d’Amélioration de l’Habitat) a été mise en place pour copropriété dégradée,
  • La copropriété relève d’une procédure spécifique liée à un arrêté : plan de sauvegarde, insalubrité, injonction de travaux..
  • La copropriété est sous administration judiciaire provisoire.

Les travaux mis en place doivent permettre un gain énergétique d’au moins 35 %.

Prime Énergie :

Il s’agit d’un remboursement effectué sur les travaux engagés pour l’amélioration de la performance énergétique du logement. Également disponible pour les copropriétés, les démarches pour l’obtention de cette aide doivent être effectuées avant la réalisation des travaux. Plus d’information sur le site dédié à la Prime Énergie.

Individuels ou copropriétés, n’hésitez pas à faire appel à Géothermique pour l’installation de solutions de géothermies et aérothermies en Haute-Normandie. Certifié RGE, vous pourrez bénéficier des aides évoquées ci-dessus.

Articles similaire

Photo d'une pompe à chaleur

Les coûts d’installation et d’utilisation d’une pompe à chaleur : ce que vous devez savoir

La pompe à chaleur air-air est un système de chauffage écologique et économique qui utilise l’air extérieur pour produire de la chaleur au sein de votre logement. Cette solution de chauffage est de plus en plus plébiscitée car elle permet de réduire considérablement les factures énergétiques. Dans cet article, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour bien comprendre son fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients.

Vous voulez travailler avec une entreprise qui se soucie de votre confort et de votre budget ?