Climatisation réversible : quelles sont les aides de l’Etat existantes pour obtenir cette solution économique ?

Photo d'une climatisation reversible installée

La climatisation réversible s’est imposée comme une solution incontournable pour assurer un confort thermique optimal tout au long de l’année. Au-delà de ses capacités à chauffer et rafraîchir l’espace intérieur, cette technologie offre également des avantages économiques considérables. De plus, en tant que choix respectueux de l’environnement, la climatisation réversible contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Conscient de ces bénéfices écologiques, l’État a mis en place des dispositifs financiers visant à faciliter l’accès à cette solution. Découvrons ensemble quelles sont ces aides et comment elles peuvent transformer votre projet de climatisation réversible en une réalité accessible et durable.

Quelles aides de l’État peuvent financer votre climatisation réversible ?

Se poser la question de l’éligibilité de la climatisation aux aides de l’État est une étape cruciale lors de l’envisagement d’une installation. Contrairement à la climatisation classique qui ne bénéficie pas de subventions gouvernementales, les systèmes réversibles, également connus sous le nom de pompes à chaleur air-air, se distinguent en étant éligibles à certaines aides financières.

Cependant, malgré ses nombreux avantages environnementaux, la climatisation réversible se voit exclue de la plupart des aides financières destinées aux travaux de rénovation énergétique. La raison en est ironiquement liée à sa fonction de climatisation. Alors que d’autres types de pompes à chaleur, tels que les PAC air-eau ou géothermiques, sont destinés uniquement au chauffage hivernal, les modèles air-air consomment également de l’énergie pendant l’été pour climatiser les logements.

Cette consommation d’énergie, bien que réduite par rapport aux systèmes de chauffage traditionnels, ne répond pas aux critères d’éligibilité des principales aides gouvernementales comme MaPrimeRenov’ ou encore l’éco-prêt à taux zéro. Toutefois, dans une perspective de transition énergétique et en reconnaissance de leur contribution aux économies d’énergie, les climatiseurs réversibles peuvent tout de même bénéficier de certaines aides financières. Toutefois, dans le cadre d’un parcours accompagné avec un Mon Accompagnateur Rénov, pour une rénovation multigeste, c’est le gain énergétique global qui est pris en compte, et la pompe à chaleur air-air est alors éligible aux aides, du fait qu’elle permet de réduire de façon importante les dépenses d’énergie.

La pompe à chaleur air-air est aussi éligible en mono-geste aux certificats d’économies d’énergie, ainsi qu’à la possibilité de bénéficier d’une TVA réduite à 10 % sur la main-d’œuvre liée à l’installation de votre climatisation réversible.

Les certificats d’économies d’énergie

La prime CEE (certificats d’économie d’Énergie) émerge comme une ressource essentielle pour réduire le coût initial de votre climatisation réversible. Instaurée en France dès 2005, cette subvention s’inscrit dans le cadre d’un dispositif gouvernemental visant à diminuer la consommation énergétique nationale et à amorcer la transition énergétique.

Contrairement à d’autres aides, la prime CEE n’est pas directement versée par l’État, mais par des entreprises privées, notamment des producteurs et distributeurs d’énergie qualifiés d' »obligés ». Ces acteurs, en raison de leur impact sur l’environnement, sont tenus d’accomplir des actions d’efficacité énergétique pour obtenir des certificats d’économies d’énergie.

Le montant de la prime CEE, pouvant varier entre 30 et 900 euros, s’ajuste en fonction de divers critères. Ces critères comprennent le type et la superficie du logement, la puissance et les performances de l’appareil, la zone géographique, et l’entreprise distributrice de la prime.

Pour être éligible à la prime CEE, quelques critères doivent être respectés :

  • Le logement doit avoir au moins 2 ans.
  • Le demandeur peut être locataire ou propriétaire.
  • Le choix d’un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) est requis.
  • L’appareil doit avoir une puissance inférieure ou égale à 12 kW et un COP supérieur ou égal à 3,9.
  • La demande doit être faite avant la signature du devis.
  • La facture des travaux doit être envoyée dans les 6 mois suivant leur achèvement.

Cette démarche permet d’alléger significativement le coût d’acquisition de votre climatisation réversible, faisant de la prime CEE une opportunité à ne pas négliger dans votre projet de transition énergétique.

La TVA à 10 %

La TVA à taux réduit de 10 % représente une incitation financière majeure lors de l’installation d’une pompe à chaleur air-air. Cette réduction s’applique exclusivement à la main-d’œuvre associée à la pose de l’appareil et constitue une mesure significative pour alléger le coût global de votre projet. Une condition préalable incontournable pour bénéficier de cette TVA réduite est le choix d’un professionnel RGE pour l’installation.

Concrètement, cette TVA réduite de 10 % se reflète directement sur le devis établi par l’installateur RGE, contribuant ainsi à rendre votre investissement dans une climatisation réversible encore plus attractif sur le plan financier.

À noter que cette mesure fiscale n’est applicable qu’à la main-d’œuvre liée à l’installation de pompes à chaleur air-air. Pour les PAC de type air-eau, sol-eau ou eau-eau, une TVA réduite de 5,5 % s’applique à la fois à l’achat et à l’installation. Ces avantages fiscaux ajoutent une dimension supplémentaire à la rentabilité de votre choix, renforçant l’attrait financier de l’installation d’une climatisation réversible.

Vous souhaitez installer une climatisation réversible ?

Les experts de Géothermique vous proposeront la solution la plus adaptée à vos besoins.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande de renseignements.

Articles similaire

Photo d'une pompe à chaleur extérieure

Comprendre le fonctionnement d’une pompe à chaleur : une solution innovante pour chauffer votre maison

La pompe à chaleur air-air est un système de chauffage écologique et économique qui utilise l’air extérieur pour produire de la chaleur au sein de votre logement. Cette solution de chauffage est de plus en plus plébiscitée car elle permet de réduire considérablement les factures énergétiques. Dans cet article, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour bien comprendre son fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients.

Vous voulez travailler avec une entreprise qui se soucie de votre confort et de votre budget ?