RE2020 : objectifs et entrée en vigueur

1 juin 2021

En France, le secteur du bâtiment représente 44 % de la consommation d’énergie et environ 25 % des émissions de CO2.

La Réglementation Environnementale 2020 (RE2020), s’inscrit dans une action continue et progressive pour des bâtiments moins énergivores.

En France, depuis 1974, plusieurs réglementations thermiques se sont succédées. La dernière en date est la RT2012, issue du Grenelle du l’environnement. Cette dernière réglementation thermique fixait déjà des exigences de résultats élevées en matière de conception du bâtiment, de confort et de consommation d’énergie ainsi que des exigences de moyens.

Initialement prévue pour le 1er janvier 2021, la RE2020 a été reportée à l’été 2021 en raison du contexte actuel lié à l’épidémie de COVID mais aussi en raison des évolutions du projet.

Qu’est-ce que la RE2020 ?

La RE2020 est la nouvelle réglementation qui viendra remplacer l’actuelle RT2012, elle s’articule autour de 3 axes principaux :

  1. Continuer à améliorer la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs. L’isolation est au cœur de cet axe, peu importe le mode de chauffage installé.
  2. Diminution de l’impact des bâtiments neufs en analysant le cycle de vie pour prendre en compte l’ensembles des émissions du bâtiments, de sa construction à la fin de vie.
  3. Permettre aux occupants des bâtiments de vivre dans un lieu adapté aux conditions climatiques futures, notamment l’été pour un meilleur confort et une résistance optimale aux épisodes de canicule.

Quels sont les bâtiments concernés par la RE2020 ?

Le champ d’application se fera en 2 temps :

  1. Les maisons individuelles, les logements collectifs, les bureaux et les bâtiments d’enseignements primaires et secondaires ;
  2. Les bâtiments tertiaires spécifiques : commerces, hôtels…

Quels types de chauffage pour la RE2020 ?

Ces systèmes de chauffage, pouvant être installés par Géothermique, sont conformes à la RE2020 :